ce que nous vous conseillons de faire a Buenos aires (1 semaine):

Buenos Aires pour les petites jambes:

  • ​Si vous n’avez que quelques jours, on vous conseille le bus hop-on hop-off, car Buenos Aires est vraiment très étendue. Le trajet du bus donne un excellent aperçu de la ville et permet d’admirer le street art qui la décore, les différents quartiers, cultures et architectures qui la composent et donc, d’apprécier pleinement sa diversité, sans trop d’efforts! Si vous devez faire un arrêt, on vous conseille San Telmo ou La Boca, mais attention, pensez à vérifier le nombre de personnes qui attendent pour remonter dans le bus avant de descendre. Vous risquez de devoir attendre longtemps avant de pouvoir remonter dans le bus. Idéalement, vous descendez pour déjeuner, puis vous vous laissez balader le reste de la journée. Comme ça, vous repérez le quartier qui vous plaît le plus et vous y revenez passer la journée du lendemain!

Nos quartiers préférés:

  • San Telmo: on y suit le parcours des statues de Mafalda, cette charmante et engagée petite héroïne espagnole, on s’y imprègne de l’architecture coloniale et on peut aussi y faire un petit shopping, en particulier le weekend, où les rues sont animées de petits marchés. Un bon plan resto, c’est la Parilla..., ancienne boucherie reconvertie en restaurant. La déco est très chouette, le personnel est sympathique et la viande... un délice!

  • La Boca: avec sa mythique bomboñera (le stade des Bocas Juniors, que les fanas du foot iront visiter), ses maisons colorées et son quartier, près du rio plata, bohème, coloré et très animé, la Boca, c’est LE quartier à ne pas manquer à Buenos Aires. Si vous ne devez en faire qu’un, faites celui-là. On peut facilement y passer la journée. On y déguste des bons « choripans » (voir un peu plus loin le paragraphe consacré aux délices culinaires argentins) dans le petit marché local ou dans un des stands qui entourent le stade. Pas la peine de se ruiner au resto, allez là, c’est très bon!

  • Recoleta: c’est le quartier chic de Buenos Aires, on se croirait un peu à Paris en raison des grands bâtiments haussmaniens. Ne manquez pas la bibliothèque Athena Grand Splendid, une merveille! On peut également aller prendre un bon café dans l’une des charmantes petites brasseries qu’on trouve partout ou déguster une délicieuse glace. Il faut aussi visiter le cimetière, qui est unique, avec ses immenses tombes de tous les styles, en particulier celle de la célèbre et charismatique Evita, Eva Perron, la femme du Président Perron, toujours autant adulée par les classes populaires argentines.

  • Palermo: c’est le quartier branché de Buenos Aires, avec boutiques de fringues, restos et bars cools. Allez-y pour dîner, boire un verre ou flâner, c’est mignon.

La gastronomie argentine nous a tellement plu que nous lui consacrons un petit glossaire des incontournables:

  • Asado: c’est le barbecue argentin, avec ses immenses et magnifiques braises préparées avec soin plusieurs heures à l’avance. 

  • Bière: elle est excellente en Argentine! Notre préférée: la Patagonia, qui se décline en blanche, Ipa, lager ou ambrée. 

  • Bife de chorizo: pour nous le meilleur steack qui soit. A déguster avec une simple salade, sinon vous ne finirez pas votre viande!

  • Calafate: cette baie rouge qu’on trouve en Patagonie se déguste nature, en compote ou en confiture. Pas mal sur les crêpes!

  • Chorizo: la saucisse traditionnelle argentine, délicieuse.

  • Cordero Patagonico: il s’agit du mouton de Patagonie, cuit à la broche au-dessus du feu pendant des heures. Un peu comparable à un méchoui, c’est délicieux.

  • Glaces: les argentins rivalisent de créativité dans les glaces. La grande communauté italienne qui y vit n’y est sûrement pas pour rien. Notre préférée, Luciano’s, que notre copain Andres a conceptualisée. Vous pourrez, comme dans beaucoup d’autres glaciers, déguster des boules aux mille parfums, ou des batonnets, qu’on trempe dans du chocolat avant de les napper de la garniture qu’on souhaite. Un véritable délice!

  • Morcilla: il s’agit d’un petit boudin noir super bien épicé (mais pas fort), qui se déguste au début du repas...

  • Pâtisseries: pour finir sur une note sucrée, poussez la porte des boulangeries-pâtisseries argentines. On y trouve du bon pain (en particulier des baguettes croustillantes constituées de petites boules de pain blanc, les miñones, qui se vendent au poids), mais aussi des viennoiseries de toutes sortes. Les croissants n’égalent pas ceux de la France, mais il est sympathique d’en déguster le dimanche matin!

  • Vin: que serait un bon repas argentin sans le vin? La plupart viennent de la Province de Mendoza et ils sont excellents. Cabernet ou Merlot, notre préféré reste le Malbec!