February 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Suite et fin de notre épopée en Louisiane

November 17, 2017

Notre formidable séjour en Louisiane nous a réservé encore bien des surprises, à commencer par la découverte du bayou (« petite rivière » en langue cajun). Nous avons choisi  de visiter le bassin d’Atchafalaya avec un guide local qui nous a emmenés 3 heures durant sur son bateau, nous dévoilant les merveilles de cet écosystème unique au monde. Nous recommandons d’ailleurs fortement cette balade avec Atchafalaya Expérience (nous vous donnerons les coordonnées bientôt dans une toute nouvelle rubrique « nos coups de coeur »). Dans un dédale de petits chemins de rivière, où nous nous serions sans doute perdus dès le premier virage, nous avons rencontré des ibis, des aigrettes, des hérons, des oiseaux spatules, des carpes géantes sauteuses et bien entendu la star du coin, j’ai nommé l’alligator. Pouvant vivre jusqu’à plus de 60 ans, certains atteignent les 5 mètres de long. Nous les avons croisés rôtissant au soleil, se jetant à l’eau à notre approche. Quelle chouette aventure! 

Pour en apprendre plus sur ces animaux, nous avons également visité une ferme d’alligators. Ces fermes ont été créées pour repeupler la Louisiane car l'espèce était en voie de disparition. Ainsi, les fermiers sot obligés de remettre une partie de leurs animaux en liberté chaque année. Nous avons découvert leur cycle de vie, de la ponte à l'éclosion, sans oublier les parties de chasse annuelles et le découpage des peaux.  Clou du spectacle, nous avons pu tenir un bébé alligator dans nos mains, ce qui a beaucoup intéressé les enfants!

Nous avons découvert le pays cajun, dont les ancêtres, les Acadiens, avaient été chassés du Canada et ont atteri dans cette zone marécageuse hostile après un long exil. Pas étonnant avec les difficultés qu’ils ont du surmonter pour construire leur communauté, que ce peuple ait de si belles valeurs telles que l’entraide et la joie de vivre. Ils illustrent parfaitement bien le slogan de la Louisiane: laisse les bons temps rouler. Le samedi matin, tout le village se retrouve au petit déjeuner « zydeco ». Quelle ambiance dans ce petit resto où un groupe joue de la musique cajun endiablée, le zydeco (une sorte de country music très entrainante), et où petits, grands, jeunes et vieux dansent tout ensemble dans un esprit très bon enfant. Il faut dire que la boisson traditionelle de la Louisiane, le bloody mary, coule déjà à flots! 

C’est le coeur en fête que nous passons trois nuits absoluments délicieuses malgré les températures hivernales, dans le meilleur BnB que nous ayons eu jusqu’à présent, le « downtown cottage ». Loretta, texane d’origine, a le coeur sur la main et nous reçoit comme des rois dans cette petite maison au coeur de Saint Francisville si bien décorée. Elle ira jusqu’à faire notre lessive et nous apporter des chauffages d’appoint pour affronter les nuits fraîches de ce weekend-là. 

Notre prochaine étape a été new Iberia, où nous avons visité la fabrique de Tabasco. Quel succès que celui de la petite sauce rouge qu’on trouve aujourd’hui dans presque toutes les cuisines!

Lors de notre dernière étape, à Houma, nous faisons la rencontre d’un monument du tourisme de Louisiane, j’ai nommé Audrey, la gérante des BnB de la ville. Accueillant environ 50 bus par an, cette dynamique septagénaire (!) nous a vraiment touchés par sa convivialité. Nous avons passé une soirée d’Halloween mémorable dans cette petite ville, qui la nuit tombée, avait revêtu son costume orange et noir... Petits et grands se sont bien amusés à faire la tournée des jardins et je ne vous raconte même pas la dose de bonbons reçue! Audrey nous a ensuite invités à partager un repas avec d’autres voyageurs, de sympathiques français avec qui nous avons passé une chouette soirée. La Louisiane est incontestablement une étape très chouette à faire en famille.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Arnaud Brandt
  • LinkedIn Emilie Brandt