February 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Sérénité à Joshua Tree vs. Vegas la délirante!

September 21, 2017

A Desert Hot Springs nous campons deux nuits dans un climat très chaud et très sec. Nous profitons des soi-disant bienfaits de l’eau thermale locale avant de partir à la découverte du parc national de Joshua Tree. Il y a quelque chose de spécial dans cette combinaison de roches rondes comme empilées là et ces yuccas géants aux formes étonnantes. Le contraste entre le jaune des pierres, le vert des cactus et le ciel bleu est saisissant. Et c’est ce qui fait qu’on ne détache pas son regard du paysage. Nous visitons un champ de cactus chollas (prononcez « choïas ») auxquels nous prêtons tout un tas de formes extravagantes pendant la promenade. Attention, ça pique comme des oursins ! Heureusement, aucun d’entre nous ne s’y frotte…

Nos Junior Rangers sont à nouveau très assidus (enfin surtout la grande) et obtiennent cette fois un badge et un joli chapeau. A la fin du voyage ils auront un équipement complet !!

De retour au camping, nous admirons la nuit étoilée au milieu du désert. La voie lactée est fabuleuse et le spectacle est renforcé par l’apparition de quelques étoiles filantes. Quelle sérénité… Le calme avant la tumultueuse Vegas !

 

Pour rejoindre Vegas, nous roulons dans le désert pendant des heures et il faut très chaud. Heureusement, un joli camping avec une grande piscine et des palmiers nous aident à nous remettre de cette longue traversée. L’après-midi passé à « buller », nous nous préparons à sortir sur le Strip ! Non, il ne s’agit pas d’une obscénité, juste du nom de la fameuse rue longeant tous les casinos. Et elle fait presque 7 kilomètres de long, nos pieds s’en souviendront !

Et c’est parti pour un défilé de bâtiments tous plus extravagants que les autres : le Luxor sur le thème de l’Egypte avec Sphinx et Pyramide, Le New York New York avec reproduction de la Skyline newyorkaise, de la statue de la Liberté et du pont de Brooklyn, le Paris avec sa Tour Eiffel et son Arc de Triomphe, le Ceasar Palace débordant de fausse décoration italienne...J’en passe et des meilleures, mais nous sommes déjà proches de l’overdose et nos pieds n’en peuvent plus !

Ce ne sont pas les shows qui manquent ici. Chaque casino à la sien. Entre la diva Céline Dion, les comédies musicales, le cirque et l’illusionnisme de David Copperfield, il y en a pour tous les goûts, mais toujours à l’américaine !

Las Vegas, c’est le Disneyland des adultes. Nos petits en sont tout frustrés et ont d’ailleurs du mal à comprendre pourquoi, pour une fois, c’est eux qui n’ont pas le droit de jouer. Ni de regarder. Ni même de s’arrêter devant ces incroyables machines à sous colorées et bruyantes…

Notre casino préféré est le Bellagio. Décor du film Ocean’s Eleven, à l’architecture assez sobre et fine mais aux dimensions démesurées, comme à peu près tout à Vegas. A l’intérieur, verroteries, fleurs fraîches et plutôt jolies décorations. Pour une fois pas trop kitsch, ce qui est rare à Vegas ! Toutes les 15 minutes, on peut profiter gratuitement (une rareté méritant d’être soulignée) d’un spectacle de jets d’eau devant le casino, au rythme de musiques endiablées. Comme dirait Juju, « ça vend du rêve » ! Au fait, jamais nous n’avons croisé autant de limousines à la minute.

 

Allez, pour tout vous dire, je me suis quand même essayée à la roulette… Et même si Françoise n’était pas là pour me motiver, j’ai gagné un (tout) petit peu d’argent de poche pour la suite du voyage…

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Arnaud Brandt
  • LinkedIn Emilie Brandt