February 15, 2018

Please reload

Posts Récents

Into the wild (mais ça se finit bien)

September 5, 2017

Que ceux qui n'ont pas compris le titre se renseignent au plus vite sur ce chef-d'oeuvre de la littérature auto-biographique américaine!!

 

Quant aux autres, ils l'auront compris, ces derniers jours ont été une immersion totale au sein de mère NATURE (sans Wifi, aie aie aie!). En gros, c'était le parc Omega, mais les ours avaient vraiment le choix de te manger ou pas...

 

Nous sommes arrivés à Salt Lake City il y a une semaine et nous nous sommes immédiatement mis en route direction les parcs nationaux de Grand Teton et du fameux et fabuleux Yellowstone. 

Après avoir été dans des grandes villes aussi longtemps, le trajet de 5 heures nous donne l'impression bizarre d'être au milieu de nulle part. Le paysage est désertique, nous traversons ces fameuses plaines du grand ouest et nous nous attendons presque à voir débouler des cowboys à chaque coin de rue. 

Le voyage en vaut la peine. Après des heures passées sans rien voir d'exceptionnel, le paysage fabuleux de Grand Teton se dévoile. Pour l'anecdote croustillante, ce sont des explorateurs français qui ont baptisé l'endroit ainsi en voyant la forme des montagnes... Dépêchez-vous d'aller voir les photos, vous comprendrez! Blague à part, ces montagnes grises aux sommets enneigées sont fascinantes. On ne se lasse pas d'admirer ces longues chaînes bordées de lacs au bleu intense et habillées de pins dans un splendide camaïeu de vert. Nous en avons profité pour faire une très jolie balade en bateau sur le Jackson Lake, ce qui nous a permis d'apprécier la fraîcheur de l'eau dans ce cadre exceptionnel. Les enfants cependant préfèrent quand même le bateau de Grand-Pa.

C'est à Grand Teton que nous avons eu la chance d'observer un élan tranquillement installé à l'ombre et trop paresseux pour sortir de sa brousse. Un premier contact animalier fort sympathique et il y en aura d'autres.

 

Puis ce fut Yellowstone. Les quatre jours que nous avons passés dans ce parc mythique ont étanché notre soif de nature et ont révélé des instincts de rangers, de géologues, et d'observateurs de la faune et de flore locale en chacun de nous, des plus petits aux plus grands.

Yellowstone, c'est d'abord des paysages différents toutes les 30 minutes, des vallées arides aux montagnes rocheuses, des forêts denses et des cascades merveilleuses. En passant par des geysers, des lacs, des canyons, de quoi occuper même les plus impatients des enfants lors de longs trajets en voiture. Difficile de relater en quelques phrases ce que nous avons ressenti là-bas. Une communion avec la nature et pas des moindres: plus grand que la Corse, Yellowstone recèle un tiers des geysers de la planète, mais aussi une faune richissime. En plus des superbes paysages, nous avons pu observer biches, cerfs, castors, antilopes, écureuils en tous genres, mais aussi bisons, ours, coyotes et loups dans leur milieu naturel. Le spectacle nous ferait presque oublier qu'ici, c'est la nature qui a tous les droits et qu'il faut rester vigilants à chaque fois qu'on sort de sa voiture.

Les enfants nous parleront encore longtemps de cette observation sur plusieurs jours d'un grizzly dévorant les restes d'un bison avant d'aller siester au bord de l'eau et de laisser la place aux loups pour le festin. Alors oui, ils ont un peu râlé et les trajets étaient parfois longs, mais ils se sont aussi pris au jeu à chercher les animaux cachés dans les buissons, à dessiner ou photographier les paysages et ont assidûment (tous les deux) complété un guide pour obtenir, après interrogation d'un vrai ranger, leur badge de Junior Ranger. Quelle fierté! Leur vocabulaire s'est enrichi des mots "geysers", "grizzly" et "impressionnant". Ils se sont montrés très intéressés par les phénomènes naturels observés et commencent à s'interroger sur les enjeux climatiques. Car oui, même à Yellowstone, on sent la planète qui se réchauffe et c'est d'ailleurs un des thèmes principaux évoqué partout. Nous étions même assez surpris des efforts fournis quant au recyclage et à la sensibilisation sur l'écologie. Un bon point pour les américains! 

Cependant, comme disait Alice en voyant les gros pick-ups qui circulent et qui ne prennent pas toujours la peine de couper leurs moteurs: "il y a encore du boulot!".

Cette immersion dans la nature restera gravée en chacun de nous. 

 

Nous sommes de retour aujourd'hui à Salt Lake City et nous envolons demain pour San Francisco. Notre conquête de l'Ouest continue! Charles nous demande tous les jours quand est-ce qu'enfin, nous aurons notre camping-car. Plus que 3 jours mon bonhomme. En attendant, on va t'emmener visiter Alcatraz et voir le Golden Gate...

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • LinkedIn Arnaud Brandt
  • LinkedIn Emilie Brandt