Retrouvez-nous

07.12.2017

Auteur:

Après avoir quitté Maminou et Papyjack la larme à l’œil, nous nous envolons tout de suite pour la Guadeloupe pour retrouver notre autre famille, celle des copains !! Parrain Oliv et Tata Mag nous accueillent chaleureusement comme à leur habitude et nous nous retrouvons avec joie, autour d’acras, boudins créoles et poulet boucané, le tout arrosé d’un bon planteur ! Miam, comme ces saveurs nous avaient manquées.

Nous passons un dimanche bien agréable, dans leur jolie maison à barboter dans la piscine, nous promener dans les environs et tous nous retrouver. Les enfants sont très heureux d’avoir des « cousins » camarades de jeu et nous les grands de retrouver nos copains qui nous avaient tant manqué. Charles est particulièrement fier d’avoir son Parrain rien que pour lui. Ca fait un bien fou !!

Ca nous fait aussi du bien de revenir en France, ne serait-ce que pour la gastronomie. Nous faisons une overdose de viennoiseries, baguettes, fromage, saucisson et vin rouge (avec modér...

24.11.2017

Auteur:

C’est avec grand bonheur que nous avons accueilli Maminou et Papyjack à l’aéroport de Miami il y a quinze jours. Après leur long voyage, ils avaient certainement envie de se reposer avant de se mettre les pieds dans l’eau. Malheureusement, c’est le contraire qui est arrivé… Une fuite d’eau monumentale nous attendait au retour dans la jolie maison de location. Quelle surprise de voir que la maison possédait non seulement une piscine extérieure, mais aussi intérieure…

Après une heure d’essorage intense, nous pourrons enfin déguster la petit repas de retrouvailles bien mérité et nous coucher au sec. Heureusement que toutes nos affaires étaient à l’étage !

Le lendemain est un jour de fête, notre Maminou fêtant son anniversaire, nous lui offrons une nouvelle surprise bien américaine et bien sucrée, j’ai nommé un bon gros gâteau au chocolat, glacé, coloré et artificiel à souhait. Ayant laissé les enfants choisir la déco, c’est un petit troll qui orne cette pièce digne d’un grand pâtissier...

18.11.2017

Auteur:

Direction le Golfe du Mexique pour le Cap Fagi! Au programme, grandes plages de sable blanc, mer turquoise, cocotiers et une nouvelle faune marine à découvrir et admirer!

Notre première étape, Pensacola, abrite une très jolie plage, la Johnson Beach. Nous sommes logés à Perdido Key, qui comme son nom l'indique est un peu au bout du monde. Pensacola abrite aussi le centre d’entrainement des pilotes de la Navy et sur cette base militaire, nous avons visité un des plus grands musées aéronautiques du monde. Nous y avons fait un tour en simulateur avec les Blues Angels, la crème de la crème des pilotes. Nous avons aussi découvert une immense collection d’avions et de machines volantes en tous genres. De quoi amuser petits et grands.

Nous reprenons la route pour faire escale à Panama City et tombons dans un petit paradis, chez Chuck et Vicki. Leur maison est idéalement placée au bord de l’eau et ils louent même leur yacht pour y passer la nuit. Ces gens sont d’une extrême gentillesse et nous a...

17.11.2017

Auteur:

Notre formidable séjour en Louisiane nous a réservé encore bien des surprises, à commencer par la découverte du bayou (« petite rivière » en langue cajun). Nous avons choisi  de visiter le bassin d’Atchafalaya avec un guide local qui nous a emmenés 3 heures durant sur son bateau, nous dévoilant les merveilles de cet écosystème unique au monde. Nous recommandons d’ailleurs fortement cette balade avec Atchafalaya Expérience (nous vous donnerons les coordonnées bientôt dans une toute nouvelle rubrique « nos coups de coeur »). Dans un dédale de petits chemins de rivière, où nous nous serions sans doute perdus dès le premier virage, nous avons rencontré des ibis, des aigrettes, des hérons, des oiseaux spatules, des carpes géantes sauteuses et bien entendu la star du coin, j’ai nommé l’alligator. Pouvant vivre jusqu’à plus de 60 ans, certains atteignent les 5 mètres de long. Nous les avons croisés rôtissant au soleil, se jetant à l’eau à notre approche. Quelle chouette aventure! 

Po...

27.10.2017

Auteur:

Nous avons terminé notre étape des grandes villes de la Côte Est américaine par un séjour dans la capitale, Washington DC, qui s’est avéré très instructif. En se promenant sur le Mall, immense quartier où sont regroupés beaucoup de monuments, c’est toute l’histoire des Etats-Unis qu’on traverse.

La Maison Blanche quant à elle nous paraît bien petite. Probablement parce qu’elle n’héberge pas vraiment de grand homme ce mandat-ci…

Nous quittons la Côte Est historique pour un Etat complètement différent : la Louisiane. Notre arrivée à NOLA (Nouvelle-Orléans, Louisiana) est placée sous le signe de la chaleur ! Nous ne nous plaignons pas car nous vivons un été indien absolument extraordinaire, mais le climat humide de Louisiane nous assomme quand même un peu… Nous nous installons dans une maison de type one shotgun : il s’agit d’une maison sur un seul étage, avec des pièces en enfilade et sans couloir. Elle a une porte d’entrée à l’avant et à l’arrière, si bien qu’en se plaçant à une extrémité...

21.10.2017

Auteur:

Philadelphie alias « Philly » pour les intimes, se révèle une étape tranquille après la folie new-yorkaise. Nous posons nos valises dans un joli studio du centre-ville (merci Folke et AirBnb, une fois de plus pour la trouvaille !) et décidons de vivre tranquillement les trois jours prévus ici.A Philly, le street art est roi. Nous découvrons avec curiosité les jolis « murals » qui ornent la ville. Il y en a à tous les coins de rue. 3800 en tout, c’est dire à quel point cette ville est colorée… Ca réhausse les trottoir peu avenants, il faut quand même le dire.Nous visitons, à deux pas de chez nous, les Magic Gardens, une œuvre de l’artiste Isaiah Zagar qui se découvre en y déambulant. Les enfants sont ravis de marcher dans ce labyrinthe de miroirs et de mosaïques. Ils sont aussi très amusés d’y voir encastrés des bouteilles de verre ou … des WC ! Alice, très sensible à l’écologie, félicite l’artiste d’utiliser à ce point l’art du recyclage. Philadelphie, c’est aussi une importante place...

15.10.2017

Auteur:

Nous sommes éreintés par notre séjour new-yorkais !

Entre les distances, la surpopulation et le nombre de choses à voir, une semaine n’était vraiment pas de trop.

Pour loger à un prix abordable et découvrir un quartier un peu plus authentique de New York, nous avions choisi un appartement à Brooklyn. Nous avons été accueillis par une famille jamaïcaine très sympathique et avons logé dans une « Brownstone », une maison de 1890 en pierre brune, d’où son nom.

Chaque journée a été l’occasion de découvrir la grosse pomme sous un angle différent. Le lundi pluvieux nous avons découvert sa richesse culturelle en visitant le Metropolitan Museum et le Museum d’Histoire Naturelle. En soirée nous avons admiré la vue depuis l’Empire State Building, un peu dans les nuages mais toujours aussi spectaculaire. Le mardi c’était le ferry pour voir la statue de la Liberté et le vélo pour visiter Chinatown et traverser le pont de Brooklyn (bien plus sportif encore que le Golden Gate étant donné les zigzag...

12.10.2017

Auteur:

Nous avons fait le trajet de Boston à New York en voiture, en traversant la Nouvelle-Angleterre.

A Plymouth, où sont arrivés les premiers pèlerins anglais sur le Mayflower, nous avons visité la Plimoth Plantation, un écomusée où ont été recréés un village indien de la tribu des Wampanoaks et la fameuse colonie des pèlerins anglais arrivés de Plymouth. Ce musée à ciel ouvert est très bien fait car il est animé par les indiens de la tribu Wampanoak d’un côté et du côté anglais, ce sont des acteurs qui jouent les rôles des différents habitants du village. Tout en se baladant dans les huttes indiennes et dans les maisons en torchis des pèlerins, on peut engager la conversation à tout moment avec les acteurs, et on s’y croirait. Ils parlent tous tellement bien de leurs traditions et coutumes, qu’on les écouterait pendant des heures. Ainsi nous découvrons les intérieurs des huttes indiennes, comment elles sont fabriquées, ce qu’ils y cuisinaient. De l’autre côté, ce sont les mœurs puritaines...

05.10.2017

Auteur:

Nous sommes tombés amoureux de Boston dès que nous y avons posé les pieds. Est-ce la sympathie de ses habitants, qui nous rappelle la convivialité des québécois tous proches ? Ou bien le cachet de ses quartiers aux maisons en briques et en bois ? Ou le fait que dans cette ville on mette l’accent sur le sport et la nourriture saine ? Probablement que le magnifique été indien que nous vivons ici y est aussi pour quelque chose. Et puis, il y a Heidi.

Heidi, c’est une personne incroyablement gentille, rencontrée par Arnaud il y a un an lors de notre séjour en Guadeloupe. Ils ont échangé un peu par email, elle a eu vent de notre projet et notre visite à Boston a été l’occasion d’une belle rencontre. Heidi nous a ouvert sa maison, présenté ses amis, convié à sa table. Nous avons eu le plaisir de nous promener tout l’après-midi au Franklin Park avec son amie Harmony qui a été d’excellente compagnie. Pour couronner le tout, le célèbre Boston Symphonie Orchestra donnait un concert grat...

03.10.2017

Auteur:

Depuis le début du voyage, nous changions d’hébergement tous les deux à quatre jours. Alors en nous installant dans une maison roulante, nous étions très excités à l’idée de ne pas avoir à faire et défaire nos valises pendant un moment. Quel luxe de pouvoir déballer toutes nos affaires, d’avoir des rangements partout dans cet espace conçu de façon très pratique. Quel plaisir aussi de pouvoir faire des courses plus conséquentes sans avoir à calculer pour qu’il n’y ait pas de restes ou à se demander comment nous allons transporter ces derniers d’un logement à l’autre. Du coup, nous avons enfin pu cuisiner des repas plus élaborés ou faire des gâteaux et nous en sommes donnés à cœur joie. Dans le haut du classement : le couscous (et oui, même pas peur d’en cuisiner pour dix jours, il y avait même un congélateur) et les cookies maison confectionnés pour le goûter (ça nous a changé des goûters archi malsains, chimiques et sucrés de nos amis américains !) Sans oublier toutes les bonnes grilla...

03.10.2017

Auteur:

La dernière étape de notre fabuleux séjour dans l’Ouest américain s’est achevée en beauté par la visite du Grand Canyon. Ce trou béant vieux de six millions d’années est très impressionnant. Sa largeur est en moyenne de seize kilomètres de long mais peut en atteindre trente-cinq! C’est à souligner car même sur place, finalement, on a du mal à s’en rendre compte.Nous avons fait une bien jolie balade le long du canyon, nous permettant d’admirer ses différentes couleurs changeant à la lumière et aussi le jeu de lumière provoqué par l’ombre des nuages. Saviez-vous que le Grand Canyon est une des rares formations naturelles visibles depuis l’Espace ? Nous avons appris toutes ces choses dans un formidable court-métrage montré dans le centre visiteurs et résumant à lui seul toutes facettes de ce paradis pour les géologues. Et bien sûr nos Junior Rangers ont à nouveau fièrement prêté serment et remporté leurs badges. Notre Alice ressemble maintenant à un général russe avec son placard de médai...

30.09.2017

Auteur:

Nous avons rejoint le Lake Powell il y a une semaine. Il s’agit du plus grand lac artificiel des Etats-Unis. Il est délimité par un barrage vertigineux surplombant le Colorado. La région, appelée le parc national de Glen Canyon, recèle bien des merveilles. Commençons par le Horseshoe Bend, une formation rocheuse autour de laquelle passe le Colorado, le tout prenant la forme d’un gigantesque fer à cheval. La vue est vertigineuse, surtout qu’il n’y a pas de barrières de sécurité!

Notre journée se poursuit avec la visite du fameux Antelope Canyon. Qui n’a jamais eu une photo de ce canyon rouge-orangé sur son fond d’écran? Si, si, je suis sûre que vous l’avez déjà vu, sans vraiment savoir de quoi il s’agit. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que la visite de ce canyon est si populaire que les groupes réservent des mois à l’avance. Et que même réservé, vous attendrez encore au moins une heure avant d’y entrer. Et qu'enfin à l’intérieur vous ne serez jamais seul. Et pourtant, même s’il a fallu a...

25.09.2017

Auteur:

Après notre épopée Vegas, nous prenons une nouvelle dose de nature intense dans les canyons de l’Ouest américain. Quel bonheur de visiter de nouveaux parcs nationaux. Nous commençons par la très colorée Valley of Fire, où l’on peut admirer des montagnes très rouges aux formes différentes. Il s’agit en fait d’agglomérations sableuses qui se sont formées il y a des millions d’années. Ces montagnes ont connu les dinosaures et les premiers Hommes. On peut d’ailleurs y voir des pétroglyphes. Nous nous baladons sous un soleil de plomb dans le sable rose et les canyons rouges parsemés ça et là de touches de vert le tout se découpant sur le ciel bleu. Quelle magnifique palette de couleurs ! Notre nuit au camping du parc nous permet même d’aller escalader ces jolies montagnes à la recherche de bouquetins pour les uns et de serpents à sonnettes et de scorpions pour les autres. A défaut, nous tomberons sur des lapins, un renard, sans oublier les écureuils ! Au fait, quelqu’un a-t-il reconnu le ro...

21.09.2017

Auteur:

A Desert Hot Springs nous campons deux nuits dans un climat très chaud et très sec. Nous profitons des soi-disant bienfaits de l’eau thermale locale avant de partir à la découverte du parc national de Joshua Tree. Il y a quelque chose de spécial dans cette combinaison de roches rondes comme empilées là et ces yuccas géants aux formes étonnantes. Le contraste entre le jaune des pierres, le vert des cactus et le ciel bleu est saisissant. Et c’est ce qui fait qu’on ne détache pas son regard du paysage. Nous visitons un champ de cactus chollas (prononcez « choïas ») auxquels nous prêtons tout un tas de formes extravagantes pendant la promenade. Attention, ça pique comme des oursins ! Heureusement, aucun d’entre nous ne s’y frotte…

Nos Junior Rangers sont à nouveau très assidus (enfin surtout la grande) et obtiennent cette fois un badge et un joli chapeau. A la fin du voyage ils auront un équipement complet !!

De retour au camping, nous admirons la nuit étoilée au milieu du désert....

18.09.2017

Auteur:

Le rêve américain n’est pas mort ! Los Angeles en est l’apogée: voitures de sport, dents blanches et corps sculptés, pas de doute, on est à Hollywood ! 

Nous avons profité de cette étape pour faire découvrir le 7ème art à nos enfants. Au programme : le Walk of Fame sur Hollywood Boulevard et les studios Universal. Et même si tout paraît bling-bling à Hollywood, le rêve est partout. Des noms mythiques dans les étoiles jusqu’aux oscars en toc qu’on peut acheter dans les boutiques de souvenirs. Nous nous sommes bien amusés à chercher les étoiles de nos stars préférées et à marcher dans les traces des légendes. Depuis qu’elle a mis ses mains dans celles de Shirley Temple, Alice veut devenir actrice ! Comme c’est déjà une super comédienne, nous nous disons qu’il y a de l’espoir.

La journée aux Studios Universal a beaucoup amusé tout le monde. Petits et grands ont beaucoup rit avec les Minions et sont tombés sous le charme des décors majestueux et flambants neufs d’Harry Potter....

Please reload

  • Facebook Basic Square
Archives
Please reload