Search

De Lake Powell à Monument Valley

Nous avons rejoint le Lake Powell il y a une semaine. Il s’agit du plus grand lac artificiel des Etats-Unis. Il est délimité par un barrage vertigineux surplombant le Colorado. La région, appelée le parc national de Glen Canyon, recèle bien des merveilles. Commençons par le Horseshoe Bend, une formation rocheuse autour de laquelle passe le Colorado, le tout prenant la forme d’un gigantesque fer à cheval. La vue est vertigineuse, surtout qu’il n’y a pas de barrières de sécurité! Notre journée se poursuit avec la visite du fameux Antelope Canyon. Qui n’a jamais eu une photo de ce canyon rouge-orangé sur son fond d’écran? Si, si, je suis sûre que vous l’avez déjà vu, sans vraiment savoir de quo

A la découverte des canyons…

Après notre épopée Vegas, nous prenons une nouvelle dose de nature intense dans les canyons de l’Ouest américain. Quel bonheur de visiter de nouveaux parcs nationaux. Nous commençons par la très colorée Valley of Fire, où l’on peut admirer des montagnes très rouges aux formes différentes. Il s’agit en fait d’agglomérations sableuses qui se sont formées il y a des millions d’années. Ces montagnes ont connu les dinosaures et les premiers Hommes. On peut d’ailleurs y voir des pétroglyphes. Nous nous baladons sous un soleil de plomb dans le sable rose et les canyons rouges parsemés ça et là de touches de vert le tout se découpant sur le ciel bleu. Quelle magnifique palette de couleurs ! Notre nu

Sérénité à Joshua Tree vs. Vegas la délirante!

A Desert Hot Springs nous campons deux nuits dans un climat très chaud et très sec. Nous profitons des soi-disant bienfaits de l’eau thermale locale avant de partir à la découverte du parc national de Joshua Tree. Il y a quelque chose de spécial dans cette combinaison de roches rondes comme empilées là et ces yuccas géants aux formes étonnantes. Le contraste entre le jaune des pierres, le vert des cactus et le ciel bleu est saisissant. Et c’est ce qui fait qu’on ne détache pas son regard du paysage. Nous visitons un champ de cactus chollas (prononcez « choïas ») auxquels nous prêtons tout un tas de formes extravagantes pendant la promenade. Attention, ça pique comme des oursins ! Heureusemen

Welcome to Hollywood !

Le rêve américain n’est pas mort ! Los Angeles en est l’apogée: voitures de sport, dents blanches et corps sculptés, pas de doute, on est à Hollywood ! Nous avons profité de cette étape pour faire découvrir le 7ème art à nos enfants. Au programme : le Walk of Fame sur Hollywood Boulevard et les studios Universal. Et même si tout paraît bling-bling à Hollywood, le rêve est partout. Des noms mythiques dans les étoiles jusqu’aux oscars en toc qu’on peut acheter dans les boutiques de souvenirs. Nous nous sommes bien amusés à chercher les étoiles de nos stars préférées et à marcher dans les traces des légendes. Depuis qu’elle a mis ses mains dans celles de Shirley Temple, Alice veut devenir actri

La forêt des Géants...

Aller au Sequoia National Park, c’est comme visiter une forêt enchantée. Les séquoias géants nous attendaient, droits comme des I, vertigineux, portant fièrement les « cicatrices » des incendies auxquels ils ont résisté depuis des années, feux dont ils ont besoin pour pouvoir distribuer leurs graines et se reproduire. Nous avons passé deux jours à marcher au pied des géants et à les observer pour mieux les comprendre. Les enfants ont à nouveau participé au programme des Junior Rangers et ont consciencieusement fait leurs exercices et prêté serment devant une vraie Ranger pour obtenir leurs badges. Le programme incluait de faire au moins une randonnée, cela les a motivés et ils ont marché (pr

Viva la California!

San Francisco nous avait déjà laissé un joli souvenir il y a 20 ans (pour Emilie) et 30 ans (pour Arnaud), la belle californienne nous a à nouveau conquis ! L'agencement de cette ville plutôt à taille humaine est pour le moins original. Entre les jolies petites maisons, les côtes vertigineuses escaladées par les cable-cars et les quartiers qui vous font faire le tour du monde (tiens tiens) en quelques pâtés de maisons, il y a de quoi faire! Nous optons pour une journée à vélo avec en ligne de mire la traversée sur deux roues du mythique Golden Gate... Nous ne sommes pas déçus, ni par le paysage à couper le souffle, ni par l'effort. Les filles optent pour un tandem (Alice a drôlement bien péd

Into the wild (mais ça se finit bien)

Que ceux qui n'ont pas compris le titre se renseignent au plus vite sur ce chef-d'oeuvre de la littérature auto-biographique américaine!! Quant aux autres, ils l'auront compris, ces derniers jours ont été une immersion totale au sein de mère NATURE (sans Wifi, aie aie aie!). En gros, c'était le parc Omega, mais les ours avaient vraiment le choix de te manger ou pas... Nous sommes arrivés à Salt Lake City il y a une semaine et nous nous sommes immédiatement mis en route direction les parcs nationaux de Grand Teton et du fameux et fabuleux Yellowstone. Après avoir été dans des grandes villes aussi longtemps, le trajet de 5 heures nous donne l'impression bizarre d'être au milieu de nulle part.

La folie Niagara et notre bilan du Canada

Nos 2 premières semaines au Canada se sont achevées en beauté avec la visite des fameuses chutes du Niagara. Bien que les canadiens aient fait de ce site une véritable foire, les chutes n’en demeurent pas moins majestueuses et impressionnantes. C’est du côté américain que nous avons choisi d’aller les admirer de plus près. Nous avons traversé la frontière à pied en passant sur le Rainbow Bridge, qui relie les deux pays en offrant une vue panoramique sur les chutes. Formalités américaines franchies, nous embarquons sur le « Maid of the Mist » pour s’approcher au plus près des chutes. C’est la douche garantie, heureusement que nous avions un poncho !! Le côté américain a l’avantage d’offrir un